La campagne avec les réseaux sociaux et les sites web

Les comptes Facebook, Twitter etc ne rentrent pas dans le compte de campagne. Il est cependant interdit d’y acheter des services visant à les promouvoir.

Par contre, la réalisation facturée d’un site internet, son hébergement, doivent être retracés dans le compte. Là encore l’achat de mots clés, de services permettant une mise en avant automatique, sont prohibés.

Il convient de bien distinguer les sites ou comptes institutionnels présents sur les réseaux sociaux des profils, pages, groupes utilisés pour la campagne.

A partir de la veille du scrutin 0 heure et jusqu’à la clôture des votes, il est interdit de diffuser des messages de propagande électorale. On conseille donc de geler les sites et les comptes sur les réseaux sociaux.