Abandon d’Europacity: la FEVE appelle à une autre façon de fabriquer nos territoires !

Communiqué à la presse- 9 novembre 2019

La Fédération des Elu-es Verts et Ecologistes se réjouit de l’annonce de l’abandon du projet d’Europacity dans le Val d’Oise. Ce projet visait à implanter un vaste complexe commercial et de loisirs sur des terres agricoles et maraîchères de qualité pour l’alimentation, alors même que selon les SAFER, la surface agricole utile (SAU) en France est passé de 32 à 27 millions d’ha de 1980 à aujourd’hui du fait des aménagements routiers, commerciaux et urbanistiques. Ce projet était combattu depuis des années par les militants, associations et élu-es écologistes sur le terrain et dans les institutions, de façon déterminée.

Si les élu-es écologistes se félicitent d’avoir gagné une première victoire dans ce dossier, ils regrettent qu’aujourd’hui encore la préservation de l’environnement soit considérée par certains comme nuisible à l’économie. Or, les 10.000 emplois « promis » par Europacity n’étaient pas des emplois durables : les supermarchés en périphérie relèvent d’un modèle obsolète qui cause la mort des centres-villes !

Europacity est le type même d’aménagement qui accentue l’urgence climatique, la disparition de la biodiversité et qui va à l’encontre d’une économie résolument au service de la sortie du carbone et des gaz à effet de serre.

La FEVE, en appui des actions et expérimentations qui font leurs preuves, appelle élu-es, urbanistes et professionnels de l’aménagement à organiser différemment l’avenir des territoires : sobriété, solidarité, développement de l’emploi local et solidaire, lutte contre l’artificialisation des sols, alimentation de proximité, circuits-courts, pour répondre aux crises sociales et environnementales !

La FEVE rappelle son soutien aux élu-es écologistes qui au quotidien, dans toutes les institutions où ils siègent, proposent et développent des solutions pour préserver l’environnement et améliorer la qualité de vie de nos concitoyen-nes.

Catherine Hervieu, présidente de la FEVE, vice-présidente de Dijon Métropole

Catherine Candelier, secrétaire de la FEVE, conseillère municipale de Sèvres

Ghislaine Senée, maire d’Evecquemont, présidente du groupe “Alternative Ecologiste et Sociale” Conseil régional d’Ile-de-France