Contact |
Newsletter |
Mentions légales |

L’édito de Catherine Hervieu et Catherine Candelier

Ressources > Politiques publiques > Livret : 21 politiques écolos > L’édito de Catherine Hervieu et Catherine Candelier

Suite à la Conférence pour le climat de Paris, la FEVE a choisi de mettre en avant l’action des élu-es de son réseau en faveur de la transition énergétique. Ayant fait le choix de s’engager dans l’action publique, les élu‐es écologistes agissent au quotidien pour concrétiser ce projet. Développement du vélo en ville, des énergies éoliennes, solaires ou alternatives, cantines bio, écoquartiers... nos Communes, nos Départements et nos Régions fourmillent déjà d’initiatives simples et novatrices portées en lien avec les citoyen-nes et les acteurs des territoires. Ainsi, ces dernières semaines, nombre de collectivités ont adopté des voeux désinvestissement carbone à l’initiative de La FEVE et des élu-es locaux/ales de notre réseau.

L’accord trouvé à la COP21 a pour ambition de stabiliser le climat sous la barre des +1,5/+2 °C. Cet objectif ne sera atteignable que si les Etats enclenchent la transition vers un monde de demain 100 % renouvelable. Cela veut dire délaisser, progressivement mais durablement, les énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) et réduire au minimum la consommation globale mondiale d’énergie. Le monde du dérèglement climatique est fait de migrations massives. Si nous n’arrivons pas à tenir le cap, il est illusoire de penser que nous pourrons construire au XXIe siècle un monde de paix.

La lutte contre le changement climatique pourrait sembler anecdotique après les attentats de janvier et novembre 2015 et leurs conséquences. En dépit de l’effroi et du chagrin, en dépit des incertitudes françaises et européennes, elle reste plus que jamais nécessaire. Réduire la place du pétrole et des hydrocarbures, développer l’autonomie énergétique de chaque Etat, chaque territoire, grâce aux énergies renouvelables, c’est se soustraire à la toute puissance des producteurs de pétrole. Outre la montée des océans, le changement climatique engendre la multiplication des incidents climatiques qui entraînent des déplacements de populations.

Si ce sont les Etats qui ont décidé lors de la COP21, les acteurs et les actrices locaux/ales et les collectivités territoriales sont des leviers indispensables. C’est pourquoi nous vous invitons, à travers ce livret, à découvrir comment l’écologie appliquée au quotidien améliore chaque jour notre rapport à la planète et notre rapport aux autres.

Catherine Hervieu, Présidente de la FEVE
Catherine Candelier, Secrétaire de la FEVE