Contact |
Newsletter |
Mentions légales |

Réforme de la gouvernance de l’ARF : une avancée démocratique

Presse/communiqués > communiqués de presse > Réforme de la gouvernance de l’ARF : une avancée démocratique

L’Assemblée Générale de l’Association des Régions de France (ARF), réunie mercredi 19 octobre, vient d’adopter une modification statutaire qui fait substantiellement évoluer sa gouvernance.

Souvent considérée comme le "club" des présidents de Région, cette structure représentative des Régions de France auprès des pouvoirs publics, financée par les conseils régionaux, vient de décider d’ouvrir sa gouvernance à des représentants des élu-es régionaux/ales. A côté du collège des présidents de Région est créé un nouveau collège, composé de 26 membres, désignés proportionnellement au nombre de conseillers régionaux de chacune des familles politiques représentées dans les conseils régionaux. Ce collège désignera des représentants au Bureau de l’ARF.

Pour Cécile Duflot, présidente du groupe des élu-es Europe écologie-les Verts au conseil régional d’Ile de France : "Grâce au travail coordonné des responsables des groupes d’élu-es EELV dans les conseils régionaux, nous avons voulu, poussé et finalement obtenu cette réforme de la part du Président de l’ARF, Alain Rousset, et de ses collègues présidents de Région.

C’est une évolution notable de l’ARF dont nous attendons un dynamisme accru dans la perspective de coopérations inter-régionales plus marquées. Les écologistes ont eu à cœur de travailler pour l’intérêt de tous. En effet, nous occuperons dans ce nouveau collège notre juste place, proportionnelle au nombre de nos élu-es, parmi tous les conseillers régionaux. Les élu-es socialistes auront, du fait de la proportionnelle, la représentation la plus nombreuse dans ce nouveau collège.

Loin d’arrangements à la sauvette, nous avons montré à la fois notre responsabilité et la possibilité, lorsque la volonté politique est là, de promouvoir concrètement des changements de gouvernance, profitables à tous."

Pour Jean-François Caron, président de la FEVE et président du groupe des élu-es EELV au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais : "Les conseillers/ères régionaux/ales écologistes sont déjà très actifs/ves dans les travaux de l’ARF. Il manquait à cette dernière une dimension plus représentative de la diversité des sensibilités politiques de nos collectivités régionales.

Cette réforme, cette démocratisation, ouvrent plus grandes les portes de l’ARF qui devra se donner les moyens d’en tirer une vitalité nouvelle. La coordination des élu-es régionaux/ales écologistes était en première ligne pour obtenir cette ouverture de la gouvernance de l’ARF.

C’est une avancée qui profite à tous : elle témoigne que lorsque les socialistes et les écologistes s’accordent, le bénéfice collectif est tangible. Reste maintenant à mettre en œuvre au plus vite cette réforme."

Cécile Duflot, présidente du groupe EELV au conseil régional d’Ile-de-France
Jean-François Caron, président de la FEVE, président du groupe EELV au conseil régional du Nord-Pas-de-Calais