Contact |
Newsletter |
Mentions légales |

Nucléaire : soutien aux militant-es du GANVA

Presse/communiqués > communiqués de presse > Nucléaire : soutien aux militant-es du GANVA

La FEVE, les élu-es écologistes - conseillers/ères régionaux/ales, Parlementaires et personnalités d’Europe Ecologie - Les Verts - soutiennent les militant-es du Groupe d’actions non-violentes anti-nucléaire (GANVA). Ces derniers ont été mis en examen pour avoir manifesté pacifiquement lors du passage d’un convoi de déchets nucléaires. Ils seront jugés le mercredi 08 décembre 2010 à Caen. Une manifestation de soutien est prévue.

Les 5 et 6 novembre derniers, un convoi de déchets nucléaires en provenance de La Hague et à destination de Gorleben (Allemagne) a traversé la Basse-Normandie, la Haute-Normandie, la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais, la Champagne-Ardenne, la Lorraine et l’Alsace avant de rejoindre l’Allemagne, faisant courir des risques inconsidérés aux populations locales.

Des militant-e-s du GANVA (Groupe d’Actions Non-Violentes Antinucléaires) s’étaient enchaînés aux rails devant le "train d’enfer" à Caen (Calvados). Ils ont été délogés violemment par les forces de police, si bien que trois militant-es ont ainsi été blessé-es : deux ont été gravement brûlés aux mains, le troisième a dû subir une intervention chirurgicale sur deux tendons sectionnés à la main gauche.

Mis en examen, ils seront jugés demain 8 décembre.

Nouvelle expression de la répression que subissent les partisans de la désobéissance civile, cette inculpation démontre une nouvelle fois qu’en matière de technologie nucléaire et de stratégie énergétique, la démocratie n’a pas droit de cité.

Exiger la transparence, le débat libre et argumenté, mener des actions non-violentes quand ces fondamentaux ne sont pas respectés, ce n’est pas mettre en danger la démocratie, au contraire.

Le choix français du nucléaire s’impose à tous, il doit pouvoir être interrogé. La répression exercée à l’encontre d’actions non-violentes doit être dénoncée. C’est pourquoi, de la même manière que nous avions appelé à nous mobiliser sur le passage du "train d’enfer", nous soutenons aujourd’hui l’appel à rassemblement :

Mercredi 8 décembre à 12h
devant le tribunal de grande instance de Caen, Place Fontette

Les présidents des groupes Europe Ecologie des Conseils régionaux :

Mickaël Marie (Conseil régional de Basse-Normandie) – David Cormand (Conseil régional de Haute-Normandie) – Thierry Brochot (Conseil régional de Picardie) – Jean-François Caron (Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais) – Eric Loiselet (Conseil régional de Champagne-Ardenne) – Guy Harau (Conseil régional de Lorraine) – Jacques Fernique (Conseil régional d’Alsace) – Guy Hascoët (Conseil régional de Bretagne)

La Sénatrice du Nord : Marie-Christine Blandin

La Députée européenne de la Région Nord-Ouest : Hélène Flautre

La Députée européenne de la Région Est : Sandrine Bélier