Contact |
Newsletter |
Mentions légales |

Le voeu adopté au Conseil de Paris

Ressources > Voeux et délibérations > Indemnité kilométrique vélo > Le voeu adopté au Conseil de Paris

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant les orientations de la municipalité en vue d’apaiser la ville, de mieux partager l’espace public, de favoriser les alternatives aux véhicules motorisés pour lutter contre la pollution de l’air et contre le réchauffement climatique ;

Considérant l’objectif du Plan Vélo 2015-2020 de porter la part modale du vélo dans les déplacements parisiens de 5 à 15 % ;

Considérant les différentes étapes de concertation mises en œuvre de juin 2014 à mars 2015 avec les différentes parties prenantes impliquées dans l’élaboration du Plan Vélo : représentants des usagers du vélo à Paris dans le cadre du comité vélo parisien et des comités vélos locaux, mairies d’arrondissement pour recueillir les priorités locales, consultation citoyenne qui a permis de recueillir l’avis de plus de 7 004 usagers, appel à contribution des groupes politiques, appel à contribution de la RATP ;

Considérant les investissements inédits programmés et les évolutions portées par le Plan Vélo pour parvenir à cet objectif : développement des infrastructures de circulation (réseau principal dont réseau express vélo, réseau structurant et réseau complémentaire) et de stationnement (stationnement sur voirie, vélo-stations en gare, stations véligo, accompagnement à la mise en place de stationnement sécurisé dans les copropriétés ou dans le parc des bailleurs sociaux), généralisation des contre-sens cyclables dans le cadre du développement de la ville à 30 km/h, nouveaux dispositifs liés à l’évolution de la réglementation (généralisation des cédez le passage cyclistes au feu), facilitation de l’apprentissage de la pratique et de la réparation des vélos, communication pour promouvoir la pratique du vélo, dispositifs d’aide à l’achat ;

Considérant les précisions qui seront apportées sur des opérations spécifiques dont l’aménagement est en cours de définition : restructuration des places et des portes de Paris ou aménagement de la Petite Ceinture ;

Considérant les évolutions envisagées dans le cadre de la future loi de transition énergétique : incitation des employeurs à participer aux frais de déplacement de ses salariés en vélo ou en vélo électrique, obligation dans tout ensemble d’habitations ou dans tout bâtiment tertiaire équipé de places de stationnement de réaliser des places de stationnement sécurisé pour les vélos, baisse d’impôt sur les sociétés pour les entreprises prêtes à se doter d’une flotte de vélos mis gratuitement à la disposition de leurs salariés pour les déplacements domicile-travail, mise en place d’une indemnité kilométrique vélo pouvant être cumulée avec le remboursement de l’abonnement de transport ;

Considérant l’introduction pour la première fois d’un volet circulation douce dans le Contrat de Plan Etat-Région ;
Considérant les implications du développement du vélo sur l’usage de la voirie et le partage de l’espace public ;

Considérant la nécessité d’un meilleur respect des infrastructures dédiées aux cyclistes ;

Sur proposition de M. Christophe NAJDOVSKI au nom de l’Exécutif,

Emet le vœu que :