Contact |
Newsletter |
Mentions légales |

Du congrès du Club des Villes et Territoires Cyclables aux Assises de la mobilité : les élu-es écologistes réagissent

Presse/communiqués > communiqués de presse > Du congrès du Club des Villes et Territoires Cyclables aux Assises de la mobilité : les élu-es écologistes réagissent

Réaction de la FEVE suite au 21ème Congrès du Club des Villes et Territoires Cyclables.

Le 21ème Congrès du Club des Villes et Territoires Cyclables, qui s’est tenu à Marseille lors des 26èmes Rencontres Nationales du Transport Public, a d’autant plus mobilisé que les annonces régressives du gouvernement au mois de septembre, notamment sur l’indemnité kilométrique vélo (IKV) et la prime à l’achat du vélo à assistance électrique (VAE), allaient à l’encontre des engagements multiples des collectivités pour le développement du vélo.
Les élu-es écologistes en charge des mobilités actives, notamment le président du Club des Villes et Territoires Cyclables Pierre Serne, et la FEVE se félicitent que la mobilisation des différents acteurs de la promotion des mobilités actives durant les 3 jours de congrès ait permis à la ministre des Transports, Elisabeth Borne, de revenir sur ces annonces. En effet, leviers actuellement pertinents pour le report modal sur le vélo, ces mesures contribuent à la transition écologique et au bien vivre dans la cité.
Par ailleurs, alors que les Assises de la Mobilité sont en plein lancement, les élu-es écologistes interpellent le gouvernement sur la nécessité de mettre en synergie toutes les actions émanant des collectivités et des associations en lien avec les habitants. Que ce soit en terme d’aménagements cyclables, d’urbanisme, de partage de l’espace public, d’évolution réglementaire, de vélo-école, de valorisation de la filière économique du vélo, il faut une visibilité nationale pour les démultiplier. Cette filière ne coûte que peu à soutenir en regard des bénéfices générés pour l’environnement, la santé publique, le bien vivre dans la cité, le pouvoir d’achat et le développement de nouvelles activités économiques créatrices d’emplois.

Catherine Hervieu,
Vice-présidente de Dijon Métropole, déléguée aux mobilités actives, air, bruit et milieux aquatiques
présidente de la Fédération des Élu-es Verts et Écologistes

Télécharger ce communiqué en PDF

JPEG - 387.3 ko