Contact |
Newsletter |
Mentions légales |

Chapitre 5 - La FEVE à la croisée des chemins

Présentation > Qui sommes-nous ? > Rapport d’activité 2015 > Chapitre 5 - La FEVE à la croisée des chemins

Chapitre 5 - La FEVE à la croisée des chemins

La FEVE au service du rassemblement des écologistes

La FEVE est la fédération de référence pour les élu-es d’EELV. Des relations qu’elle entretient avec ce parti politique dont est issue la grande majorité de nos adhérent-es, elle tire un soutien politique précieux et un appui financier qui, s’il reste toujours fluctuant et incertain, permet toutefois à notre association de continuer à fonctionner.
Pour autant, depuis sa création, notre association se place dans une logique de rassemblement en essayant de fédérer, au-delà d’EELV, tous les élu-es qui sont ou seraient convaincu-es par les solutions qu’apporte l’écologie. Ainsi, la FEVE compte aujourd’hui des élu-es écologistes non encarté-es, membres de la Coopérative, d’Ecologistes !, de CAP21 ou de l’UDE.
La FEVE prend acte des différences actuelles qui ont émergé au sein de la mouvance écologiste. Dans les champs d’activités que nous avons défini pour notre association, la qualité du collectif n’a pas été diminuée pour autant : les échanges sur le forum, le travail de nos contributrices/teurs restent tout aussi constructifs, jamais vindicatifs. Les cadres de travail proposés par la FEVE empêchent d’ailleurs tout contentieux : la grande majorité de nos adhérent-es est en mesure d’en réaffirmer les principes, si besoin était.

La spécificité des prises de parole de la FEVE

Les initiatives et prises de position de la FEVE sont le plus souvent le fruit des groupes et réseaux d’élu-es et nécessitent un travail préalable de rédaction, de collecte des amendements et des signatures. Certaines initiatives sont portées collectivement, d’autres par des animatrices/teurs thématiques, des membres du bureau, des parlementaires associé-es.

* Une position FEVE ne concerne que la FEVE. Cela passe par une validation collective au sein de nos groupes d’élu-es et coordinations, du bureau et du conseil d’administration de la FEVE. Les expressions de notre association ont uniquement à voir avec le quotidien de l’élu-e et l’actualité des politiques publiques, des organismes consultatifs, des réseaux institutionnels.
* Les groupes thématiques de la FEVE ne se substituent donc en aucune façon aux commissions et instances d’EELV ou de tout autre parti écologiste.
* La FEVE a pu bénéficier du soutien affirmé de la direction nationale d’EELV, des parlementaires EELV : cela renforce évidemment le message et la visibilité de la FEVE.

Une source privilégiée pour l’écologie

Les élu-es qui font vivre notre réseau sont en première ligne pour traduire concrètement les programmes électoraux écologistes. Leurs initiatives, leurs réussites comme leurs difficultés constituent un vivier d’expériences que la FEVE s’attache à collecter et à faire connaître bien au-delà de nos seul-es adhérent-es. Il s’agit de montrer que l’écologie mise en pratique est porteuse de solutions réalistes, avec des résultats mesurables et des modes opératoires dupliquables

C’est pourquoi la FEVE a pu valoriser l’expérience de ses élu-es aussi bien auprès des candidat-es en campagne que des programmes écologistes.

Exemples de contributions utilisées dans le cadre des campagnes électorales écologistes

Municipales
2014 : Manifeste pour la transition écologique des territoires

Départementales
2015 : Un projet écologiste pour les départementales

Travail supervisé par Catherine Hervieu, présidente de la FEVE, conseillère municipale de Dijon, vice-présidente du Grand Dijon et Thierry Soler, membre du conseil d’administration de la FEVE, conseiller général du Loiret.
Avec les contributions de : Catherine Candelier, conseillère municipale de Sèvres, Ronan Dantec, sénateur de Loire-Atlantique, Chantal Duchêne, ancienne conseillère municipale d’Ivry-sur-Seine, Christian Métairie, conseiller départemental du Val-de-Marne, adjoint au maire d’Arcueil.
Remerciements à Bérengère Batiot, collaboratrice de Ronan Dantec, pour son aide précieuse.
Avec des éléments programmatiques portant sur les thématiques suivantes : solidarités, transition écologique, égalité des territoires, éducation, transports, démocratie et implication citoyenne.

Extrait

Les écologistes se sont toujours positionnés pour la simplification du mille-feuille administratif, par le renforcement du couple interco-département et l’effacement du département. C’était d’ailleurs l’idée initiale de la réforme territoriale en cours. Les débats parlementaires en ont décidé autrement. Le département reste une collectivité territoriale de plein exercice, responsable notamment des politiques sociales dont les autres niveaux de collectivités ont globalement refusé de se saisir.
En tant qu’écologistes, nous continuerons de défendre le transfert de compétences départementales, comme les routes, au profit de l’échelon régional planificateur et de l’échelon intercommunal de proximité. Pour les écologistes, cette réorganisation peut contribuer à une meilleure clarification des compétences sur la base d’un schéma territorial resserré, plus conforme aux réalités de vie des habitants d’aujourd’hui, en donnant clairement aux régions le rôle de garant de l’équilibre territorial et de redistribution des richesses. Pour autant, le conseil départemental exerce encore actuellement des compétences essentielles pour les solidarités et le bien vivre ensemble qui ne sauraient être pénalisées du fait de la mutation en cours et du contexte de crise.

Régionales
2015 : Mise en place d’un intranet regroupant les bilans de tous les groupes écologistes en Région

2015 : Contribution à l’Abécédaire écologiste des Régions, livret édité par Les Petits Matins

Extrait

« A comme agriculture durable ou alimentation. D comme démocratie ou déserts médicaux. E comme Europe ou emploi. G comme gaz de schiste ou grands projets inutiles. P comme pollution. S comme santé…Sous forme d’abécédaire, ce livre présente les grandes thématiques portées par Europe Écologie-Les Verts pour les élections régionales, appuyé. Cet ouvrage est destiné à celles et ceux qui s’intéressent à l’écologie et souhaitent aller plus loin dans la connaissance des enjeux. Il donne aussi à voir l’écologie en action dans les régions, l’écologie des solutions, celle qui invente le monde de demain, au plus près des citoyens. »

Conseils aux candidat-es et aux nouvelles/aux élu-es

Les conditions d’un bon mandat se préparent dès avant le 1er tour : c’est pourquoi les candidat-es en campagne doivent pouvoir s’appuyer sur les conseils d’élu-es qui ont déjà franchi ces étapes et intégrer rapidement un réseau solide déjà constitué.

Mise en ligne d’une plateforme : réussir son mandat avec la FEVE
http://reussir-son-mandat.lafeve.fr/

Des conseils stratégiques à disposition…
* Pour s’inspirer des méthodes gagnantes
* Pour anticiper le démarrage du mandat
* Pour accéder à l’ensemble des contenus utiles
* Pour connaître ses droits et ses devoirs